MUSIQUE

TOO MANY THINGS TO LIGHT

Au croisement du swamp blues marécageux, des gospels possédés et d’un garage rock plus primitif, « Too many things too light » est un album qui cherche avec chaque titre à explorer d’autres facettes de la musique authentique étasunienne. Structurés comme des re- portages gonzo, les compositions et les textes sondent les coins res- tés à l’ombre où traînent les hommes cassés, les aiguilles tordues, là où l’hypocrisie n’a pas sa place. Les sonorités vintage brutes et l’en- registrement live caractérisent le son de ce LP qui se veut un rap- prochement vers les fiévreuses prestations scéniques qui ont fait la réputation des Black Cat Crossin’. Des ambiances à l’élégance féline pour des titres généreux, sauvages et incisifs, tantôt entraînants, tantôt émouvants – toujours réalisés avec l’instinct, avant tout.